Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Rien ne vaut un bon PPP ! (Attention danger !)

Publié le 2 Octobre 2012 par Webmaster-MRC44 in Mots d'humeur et d'humour

 

PPP = Partenariat Public Privé

 

Derrière cet acronyme anodin se cache en fait un système très simple qui permet en partie d'échaper aux règles du code des marchés publics (mises en place à une époque par un certain Michel Sapin, ministre de Mitterrand).

Ce type de contrat est lourd de consèquence car il vise à confier à un seul opérateur le financement, la construction, l'exploitation d'un équipement en contrepartie d'un loyer.

Moins clair que le B.O.T anglo saxon (build, operate and transfer).

Car s'il permet aux collectivités locales de retarder les dépenses, il faudra un jour payer.

On connaît le scandale de l'hôpital sud francilien, celui en devenir du Pentagone français.

Ces PPP ne peuvent qu'être confié qu'à des très grands groupes : Vinci, Eiffage, Bouyghes et disqualifient forcement les PMI ou PME qui pourraient répondre à des appels d'offres moins importants mais séparés.

Le maritime n'échappe pas à cette règle.

Le PPP Ministère de la Défense attribué à CMA-CGM pour le ravitaillement et les mouvements de matériels des contingents en Antille-Guyane, Ouest Afrique et Ocean Indien, pour 20 ans, pour 3 navires et 2 en réserve, correspondait à une logique interventionisme tous azimuths de la France.

Alors que nous nous désengageons du Kosovo, de l'Afghanistan et en partie de l'Afrique de L'Ouest est ce que cette logique va prévaloir dans 5, 10 ou 20 ans où est ce qu'à la fin le contribuable y sera largement de sa poche.

Un PPP identique est lancé pour 8 Bâtiments de Soutien pour la Marine Nationale pour 15 ans. C'est une façon de désendetter l'Etat. Mais à quel prix, la plupart des PPP, mal ficelés, mal contrôlés par la puissance publique, se sont révélés ruineux !

Des chiffres :

Le Hopital Sud Francilien : loyer annuel 40 millions d'euros pour 30 ans

Épinglé par la Chambre Régionale des Comptes qui cite : "une formule juridique contraignante et financièrement aléatoire"

Le Stade de Lille qui devait coûter 350 millions et dont la facture est évalué à 500 millions.

Le "Pentagone Français" estimé à 3,5 Milliards d'Euros durée de location 27 ans

Le "Canal Seine Nord Europe" estimé à 4,3 Milliards d'euros (106 kilomètres) qui serait financés par un péage dont la rentabilité semble bien aléatoire

Je vous invite à lire une enquête paru dans le Monde du 24 janvier 2012 (Isabelle Rey-Lefebvre "les collectivités ne peuvent plus se passer des PPP".

Après les financements aléatoires indexés sur le franc suisse avec Dexia, c'est à coup sur le futur scandale financier des 10 prochaines années !

Commenter cet article