Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

PSA : La crise

Publié le 13 Juillet 2012 par Webmaster-MRC44

Ce plan social avait été laissé sous le boisseau le temps d'une campagne législative.

 

La réalité se rapporte à notre dur souvenir et les employés payent le tribut d'une baisse conjoncturelle certes mais surtout d'erreurs de stratégie du management.

 

Là où Renault mais aussi les constructeurs allemands acquièrent des parts de marché, PSA

peine sur le marché avec trop de modèles de milieu de gamme et une arrivée tardive des séries DS qui ont du mal à rivaliser avec les berlines allemandes.

 

Mais soyons sérieux ce n'est pas sur le coup du travail qu'il faut mettre cette non compétitivité,  - les coûts salariaux sont peu ou prou les mêmes en Allemagne, Toyota fait des performances avec son usine de Valenciennes.

 

C'est bel et bien dans une erreur de stratégie, d'une alliance tardive avec un allié GM qui était aussi mal en point et dont les performances outre rhin sont tout aussi passables.

 

Et ça, il est tout à fait inadmissible que les salariés en fasse les frais !

 

Alors un grand plan automobile ? Globalement pourquoi faire ? Ne doit on pas considérer que c'est une industrie qui est vouée à péricliter à terme. Les villes sont devenues autophobes, les automobilistes sont pris depuis des décennies pour des "vaches à lait" : malus, amendes, radars, ...................

 

Les politiques volontaires des pouvoirs publics qui développent avec force subventions des transports publics de qualité, le développement des sites et des aires de covoiturage conduisent à faire de cette industrie automobile une industrie obsolète où seulement avec énormément de recherches et développement, nous réussirons à faire émerger le véhicule de demain : propre, ne brûlant pas d'énergies fossiles, maniable et  de faible encombrement.

 

Mais la recherche et développement cela prend des années !!

 

Il faut contraindre la Direction de PSA qui a touché des aides publiques, des bonus, des aides par la "prime à la casse" à amoindrir son plan de réduction d'effectifs et le faire atterrir fin 2015, plutôt que 2014 de façon à accompagner par le contrat de sécurisation professionnel le passage, sinon en douceur, avec moindre douleur, la baisse des effectifs sur les sites d'Aulnay et de Rennes. Et en même temps préparer les techniciens à une mutation vers d'autres industries qui pourraient s'installer sur ces mêmes sites.

 

Difficile challenge, mais challenge qui préfigure ce que devra être la reconquête industrielle de demain !

 


 

 

 


Commenter cet article

tristelune 15/07/2012 19:04

Il ne faut surtout pas oublier le probleme majeur auquel on va etre de plus en plus confronté: La japanisation de l'europe aussi bien au point de vue de la dette qui ralentit la croissance que sur
un mal tapit dans l'ombre: la mecanisation.
En effet une machine qui n'a besoin que d'un employé au lieu de 10 entraine une destruction d'emploi durable et definitive. Cela est meme pire que la delocalisation car ce n'est pas un effet de
flux vers un pays moins "cher" en main d'oeuvre mais bel et bien une extinction.
Prenons conscience que si on avait le niveau de mecanisation du japon nous serions a 20 millions de chomeurs etant donné que notre croissance demographique est positive contrairement au japon!
Mais les politiques prennent ils vraiment conscience des enjeux de l'avenir? On entend cout du travail, delocalisation impot; mais entend on ce mal bien plus profond qui fera (si rien est fait)
plus de ravages dans l'emploi sans aucune politique de droite ou de gauche ne puisse relever la barre: Ce mal la MECANISATION destructrice d'emploi!
Michelin en france a deja dit que son usine pourrait tourner avec moins d'employé grace aux machines. L'automobile fait de meme, les caisses automatiques remplace les caissieres et si nous nous
tournons vers le japon vigil nettoyage sont aux main des machines!
Mais peut etre que par mon message le mrc pourra envoyer ce signal vers une taxe sur toutes machines reduisant l'emploi de maniere drastique afin de limiter le nombre de futur PSA visible ou non
visible si l'on compte les sous traitants!
J'en appelle au mrc sur ce sujet sensible qui, si l'on agit maintenant, permettra de prevenir et de lutter contre la MECANISATION SAUVAGE au detriment de l'emploi.