Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Nos candidats ont la parole

Publié le 9 Juin 2012 par Webmaster-MRC44 in LEGISLATIVES 2012

Réponses aux questions de l'Eclaireur :

 

1. comment stopper la disparition des publics en milieu rural ?

2. Quelle solution pour les déserts médicaux ?

3. Quelle est votre position sur l'aéroport de Notre Dame des Landes ?

4. Quel est votre objectif numéro 1 pour la circonscription ?

5. Quelle loi aimeriez vous faire adopter ?

 

extrait du journal ci dessous :

citation 

Bruno Chevalier Mouvement républicain et citoyen

« Le bonheur national brut »


Bruno Chevalier, 56 ans, directeur de Projets, marié, 3 enfants,
pas de mandat électif est secrétaire fédéral du Mouvement Républicain
et Citoyen depuis 2008. Son suppléant, Abdelaziz Abdesslam,
63 ans retraité ancien responsable de la maison du

Département de Châteaubriant.

1. L'érosion des services publics en milieu rural est due à une logique néo libérale où seuls
les coûts et la rentabilité sont mis en équation. Ce phénomènes'est accéléré ces dernières
années avec la privatisation de la Poste au non de doxa européenne de la « concurrence libre
et non faussée ». il faut inverser cette logique et raisonner en termes de « bonheur national brut
» plutôt qu'en produit national brut, n faut arrêter la course au profit et renationaliser les services
postaux. La Révision générale des politiques publiques doit être modifiée ou abrogée.
En attendant, il faut mettre en place là où c'est possible, pour les personnes à mobilité réduite
ou âgées, un Service d'accompagnement à la vie sociale permettant de simplifier les démarches.
Des bornes internet doivent être mises en place dans les mairies pour les personnes n'ayant pas
accès à un ordinateur.

2. Les études médicales étant dispensées dans le cadre de l'Université, avec un coût
pour l'étudiant le moins cher d'Europe. Il est nécessaire de conditionner un numerus clausus
à l'installation du médecin en milieu urbain et une incitation en milieu rural. Il est nécessaire
de l'accompagner pour son installation soit par des aides ciblées (bourse pour la reprise de
cabinet de praticien partant à la retraite), ou par l'implantation de maisons médicales rurales
par canton regroupant plusieurs médecins. Nul ne doit être obligé de faire plus de 5 kilomètres
pour trouver un service de santé. De même un système de garde devra être mis en place les
week-ends pour désengorger les services d'urgence des hôpitaux.


3. Cet investissement structurant sera un pôle d'attraction permettant le développement et le désenclavement du nord du département. Il devra être accompagnéd'une liaison tram-train et/ou une liaison ferroviaire
efficace qui devra relier Nantes à Rennes. Cet Aéroport HQE avec des bâtiments BBC ouà restitution d'énergie devra être un modèle. Par contre, le minimum de surfaces devra être artificialisé et les parkings en surface
doivent permettre de maintenir un paysage de bocage. J'ai soutenu et soutiens la démarche des
collectivités locales d'accompagner la réalisation de cet équipement sous réserve qu'une partie
des surfaces récupérées par le déménagement de l'Aéroport de Nantes soient dédiés majoritairement
à des logements sociaux et l'implantation de PME-PMI dédiés aux nouvelles technologies.


4. Cette circonscription est une aberration géographique et vouloir réunir le castelbriantais
et le pays d'Ancenis dans une même circonscription relèved'unegageure(130kmd'un
bout à l'autre de la circonscription).
C'est un dessein purement électoral qui a dicté ce redécoupage car il ne tient pas
compte des arrondissements. Cette circonscription a une caractéristique
notable : elle souffre du mal du monde rural, les populations anciennes sont
remplacés par des néo habitants migrants de la ville avec donc plus d'exigence en termes de services
publics, de services médicaux, de lieux sportifs ou de loisirs. La réimplantation de services
médicaux est une priorité, j'ai développé ces mesures plus haut, il faudra aller plus avant
dans la décentralisation par une nouvelle loi d'écrêtement entre communes riches et pauvres
dans le même arrondissement ou la même communauté de communes.

5. Une loi de moralisation de la vie politique :

« Toute personne qui par son statut, sa charge et sa fonction est dépositaire d'une délégation d'autorité
publique, d'une autorité de collecte de fonds publics, d'une autorité de délégation ou rédaction
d'actes officiels ou d'exploits (d'huissiers) devra renoncer à ce statut, sa charge ou sa
fonction le temps de l'exercice de son mandat électif qu'il soit local, national ». Cette loi a pour
but de prévenir et de lutter contre certains conflits d'intérêts (maire et notaire, député et
notaire, député et avocat d'affaires surtout s'il s'agit d'affaires mêlant public et privé). Cela rétablira
l'équité entre les citoyens et devra s'accompagner en particulier pour les maires d'un véritable
statut de l'élu, ce dernier étant bien souvent le plus exposé juridiquement avec la plus faible indemnité d'élu.

Cela va de pair avec un strict non cumul de mandat.

fin de citation

 

Réponses recueillis par l'Eclaireur de Châteaubriant du 08 juin 2012.

 

Commenter cet article