Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Marine Le Pen cherche une légitimité au sein de ses troupes

Publié le 15 Décembre 2010 par Webmaster-MRC44 in Actualités

En faisant ce dérapage très contrôlé sur la prière des musulmans dans la rue et en la comparant à l'Occupation, Marine Le Pen est entré dans la grande tradition familiale du "dérapage contrôlé".


Comment convaincre l'aile dure de son parti de la soutenir alors que se joue la succession du père à la tête du FN ? Sinon en flattant les bas instincts de cette même aile dure.

 

Marine Le Pen devrait dire : " je ne veux pas de l'Islam en France" plutôt que je ne veux pas de prières dans la rue.

 

JF Copé faisant du "Le Pen" light lui emboîte le pas, la marquant à la culotte en relançant le débat sur l'identité nationale.

 

Ca y est la chasse aux boucs émissaires est ouverte !

 

Cela n'empêche que du strict point de vue de la laïcité, cela pose problème. Les musulmans de France ont aussi le droit à la prière et au receuillement tant que ceux ci n'empiètent pas sur l'espace public.

 

Nous nous réjouissons de ne pas avoir ce problème à un niveau aussi épineux en Loire Atlantique car les lieux de prières sont plus nombreux.

 

Les églises, les temples ou les mosquées, ne sont pas les seuls lieux de recueillement et de prière, et la pratique de la religion relève de la sphère privée, nous ne pouvons pas ouvrir le robinet des finances en ces temps de crise où tant de besoins vitaux sont insatisfaits, pour construire  des mosquées; et les fidèles devront malheureusement comptés sur eux mêmes pour financer ces lieux de cultes, avec le risque évident de voir arriver de l'argent de l'étranger dans certains quartiers; même si les pays donateurs ont eux même subis la crise de plein fouet.


De même les terrains disponibles en site urbain ne sont pas suffisants et le niveau du foncier est tel, que les lieux se retrouveront plutôt aux abords des périphéries des agglomérations, loin des pratiquants qui souhaiteraient s'y rendre.

 

Ce sont aux religieux de régler ces problèmes au mieux avec l'Etat et les collectivités locales, mais aussi en amenant leurs fidèles à la raison. Proposer des solutions innovantes, des lieux de cultes partagés..

 

A aucun moment, nous ne devons perdre de vue que la laïcité est le socle de la République, et le seul garant de bien vivre ensemble ! 

 


 

 


 

 

 

 


Commenter cet article