Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

La réforme du concours de Sciences Po

Publié le 15 Décembre 2011 par Webmaster-MRC44 in Positions MRC

Richard Descoings a encore fait des siennes

Il a proposé la nième reforme du concours de la prestigieuse école

L’objectif est officiellement toujours le même : ouvrir , le grand mot est lâché  les portes de la prestigieuse institution à la diversité des talents

Sa précédente réforme, qui consistait à « réserver » un certain nombre de places aux élèves issus des ZEP , qui n’entraient pas avec le même concours que les autres candidats  constituait déjà une atteinte très grave au principe d’égalité républicaine qui régit notre école et notre administration

Mais il veut aller plus loin

2 élements phares de  cette réforme : suppression de l’épreuve de culture générale et oral obligatoire pour tous

La suppression de l’épreuve de culture générale est d’une gravité extrème et en contradiction avec « l’esprit «  même de cette école qui a toujours revendiqué de former des futures élites cultivées , capables de réfléchir sur les différents problèmes de société et de construire des synthèses , par oppositions à l’acquisition de connaissances purement techniques

Mais il y a plus grave : l’argument officiel donné est le suivant « on s’est aperçu que les questions étaient parfois trop compliquées et qu’on avait fixé la barre un peu trop haut »

De qui se moque-t-on ?Il n’était pas difficile de changer les questions et intitulés

Mais il est évident que le problème n’est pas là : l’objectif quasi clairement avoué est de sortir du système franco-français jugé trop scolaire  et trop axé sur des compétences intellectuelles au mépris des autre talents

Mais là où on passe les bornes de la décence et plus simplement de la simple cohérence  et capacité de penser , c’est lorsque l’epreuve de culture générale justement ne permettrait pas d’apprécier ,je cite « la curiosité intellectuelle , l’esprit critique , la capacité de développer une réflexion personnelle » Mais alors , c’est quoi la « culture générale » ?

Il faudrait selon M. Descoings aussi apprécier » l’engagement dans une activité syndicale ou dans une ONG ou les grandes qualités de musicien de tel candidat « 

Il faut rappeler que l’on s’adresse à des élèves de 17 ou 18 ans !!!...On va leur demander un engagement syndical ou dans une ONG et on estimera que c’est plus significatif que la capacité à raisonner à partir d’une question !…

On est en plein incohérence intellectuelle , pour ne pas dire en plein délire

A moins qu’il n’y ait derrière cela un projet clair : à savoir exclure justement les qualités présentes dans l’épreuve de culture générale (capacité de synthèse , d’articuler une réflexion personnelle à partir de connaissances culturelles, curiosité intellectuelle, capacité à sortir des clichés du jour )

On retrouve une haine de la culture déjà présente dans les fameuses diatribes de notre président contre « la princesse de clèves »

Il ne s’agit pas , bien sur , de défendre à tout prix la lecture de la « princesse de clèves » ,(que l’on a parfaitement le droit de ne pas aimer) mais de s’interroger sur la signification de ce rejet viscéral et névrotique de tout ce qui représente la culture

M. Descoings prétend ne plus vouloir de têtes bien pleines ; je crains qu’il ne soit justement un représentant de toutes ces têtes pleines de tous les clichés de son temps et manifestement peu capables d’esprit critique

 

Christine Meyer

Conseillère Municipale

Membre du bureau MRC44

Commenter cet article