Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

L'éolien offshore : nouvel "eldorado" en Atlantique

Publié le 22 Mars 2013 par Webmaster-MRC44 in Actualités

L'enthousiasme que suscite l'implantation d'éoliennes offshore pour les quatre champs retenus et l'antienne constituant à dire que cela créera une vraie filière française mérite d'être tempéré.

 

Certes, l'implantation de l'usine d'Alstom à St Nazaire est une victoire emportée sur d'autres sites. Cette victoire est d'ailleurs semble-t-il si nous voulons rendre à César ce qui est à Jules, la victoire du précédent gouvernement sous l'impulsion par toujours maîtrisée du vibrionnant Nicolas Sarkozy. Mais la Gauche au gouvernement a su accompagner de main de maître cette implantation avec l'aide des collectivités locales, de la ville de St Nazaire et aussi de la Région.

 

En dehors de cette implantation qui permettra d'alimenter en nacelles les sites des consortiums formés par EDF EN & ALSTOM mais d'autres sites demandeurs de cette technologie, il y a fort à parier que les autres industries locales ne bénéficient parcimonieusement de cette manne "éolienne".

 

En ce qui concerne le site de Montoir, encore faut il qu'il soit choisi par le Consortium comme site d'assemblage car celui-ci est en concurrence avec Brest et Cherbourg qui bénéficient, semble-t-il de terre pleins disponibles plus propices à cette activité fortement consommatrice d'espaces.

 

Ensuite la pose, elle même, il est douteux que les entreprises locales, y compris STX, bénéficient de ces contrats, en particulier pour les navires de pose. EDF EN est en effet associé au danois DONG ENERGY, lui même actionnaire de A2SEA (Danemark), un des leaders européens de la pose d'éoliennes offshore.(Notons pour la petite histoire que l'autre actionnaire de référence de A2SEA est l'allemand SIEMENS, principal concurrent d'ALSTOM).

 

Reste le gros oeuvre (installation des bases de pose), les services (transports de personnels, et pièces détachées, et éventuellement de composants) pour lesquels les champions nationaux et nos entreprises locales pourront être retenues dans la règle de la concurrence "libre et non faussée" européenne que nous savons effectivement libre,- et d'une liberté sans limite-, mais qui ne sera "non faussée" que des lors que les règles fiscales, sociales et environnementales s'imposeront à tous.

 

Bruno Chevalier

Secrétaire Régional du Mouvement Républicain et Citoyen

 

 

 

 

 


 

 

 


Commenter cet article