Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Crèche Baby-Loup : La Justice poignarde la République

Publié le 20 Mars 2013 par Webmaster-MRC44 in Actualités

C'est à des faits qui paraissent anodins car il n'y a pas mort d'homme, que nous pouvons mesurer que notre République va mal.


Est ce un excès de zèle du Président de la Cour de Cassation, - d'ailleurs était elle compétente-, qui lui permet de ne pas faire respecter dans un lieu d'éveil et d'éducation le non port de signes ostentatoires d'une religion.

 

La clause générale de laïcité figurant dans le règlement intérieur de l'association Baby Loup que l'employée avait accepté et semble-t-il respecter pendant un certain laps de temps, -clause de laïcité qui est normal puisqu'il s'agit d'une mission d'utilité publique-, puis qu'elle avait sciemment décidé de ne plus respecter du "jour au lendemain", constituait sauf à en démontrer le contraire une faute "grave".

 

La raison invoquée par la Cour de cassation est donc grave. Car elle nie la réalité de mission publique d'une crèche censée accueillir tous les enfants avec la même neutralité bienveillante, dans le cadre de la laïcité qui fixe les limites du "vivre ensemble".

 

Cette négation de fait revient à énoncer que nos enfants ne sont protégés du prosélytisme que s'ils sont en âge d'être scolarisés. Que le règlement intérieur qui s'imposent à tous, parents, dirigeants et employés n'est qu'un papier sans valeur. Les parents peuvent se sentir floués.

 

Quel pire signe la République pouvait envoyé aux chantres du multiculturalisme à l'anglo saxonne, multiculturalisme revendiqué par les "idiots utiles de la République" et les bobos, faisant écho aux intégristes et aux communautaristes, qui à coup de boutoirs répétés demandent des "aménagements" de la laïcité.

La laïcité n'a pas à être "ouverte" ou "fermée", elle définit les règles élémentaires de la vie en société en France, qui acceuillent dans son sein des personnes de toute origine, de toute conviction, des libres penseurs, des athées, des agnostiques.La religion est du domaine de la sphère privée.(pas de l'entreprise privée)

A ce titre la Cour de Cassation a donné un bien vilain coup de peignoir à notre République.

 

 


Commenter cet article