Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

DUPONT-AIGNAN : Un renoncement même à l'idée du Gaullisme !

Publié le 29 Avril 2017 par Webmaster-MRC44

J'ai une pensée sincère pour les adhérents et les militants de Debout la France, républicains de coeur qui doivent se sentir trahis par leur Président.

Le Front National depuis sa création s'est nourri de l'Anti De Gaulle. Le Gaullisme, c'est la souveraineté national certes mais c'est aussi une politique sociale.Le nationalisme c'est la haine de l'autre, le souverainisme c'est la protection de toutes celles et ceux qui vivent sous le toit de la maison France.

Après ce revirement de Dupont-Aignan, résultat des circonvolutions de son Président, Debout la France a franchi le Rubicon, sur la base d'un accord de gouvernement avec le Front National qui peine déjà à assurer l'intérim de Mme Le Pen dans son propre parti, Oublions donc sa capacité à former un gouvernement !

Je salue la démission de Dominique Jamet de Debout la France, et je sais, au travers de sa vie professionnelle, de ses tribunes de journaliste, ses livres, son attachement à la Nation, à l'Etat stratège, sa vison gaulliste globale  et son humanisme.

Cet accord de Dupont-Aignan , après le soutien de Marie France Garaud, marque la fin d'une certaine idée du gaullisme. Je me suis toujours revendiqué, comme d'ailleurs Jean Pierre Chevènement, gaulliste de gauche.

Je reste persuadé que l'heure est venue pour le souverainisme de Gauche, pour une France qui protège, mais aussi une France qui redistribue,  Une France qui ne se fige pas sur la nationalité mais sur la citoyenneté ! Une France qui applique vraiment les principes de la laîcité sans la galvauder.

Chers concitoyens, chers concitoyennes, le travail de reconstruction de cette France là, se commence maintenant !

 

Amitiés citoyennes

Bruno Chevalier

Secrétaire Départemental MRC 44 - Secrétaire Régional Pays de la Loire.

 

 

 

 

Commenter cet article