Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Elections Européennes : Tribune d'un citoyen profondèment "chevènementiste".

Publié le 22 Mai 2014 par Webmaster-MRC44

Elections Européennes : Tribune d'un citoyen profondèment "chevènementiste".

Une fois n’est pas coutume, je ne prendrai pas la parole au nom de mes fonctions au sein du Mouvement Républicain et Citoyen, mais comme citoyen engagé dans la vie publique.

Dimanche 25 Mai, un vote ou une mascarade de vote est organisé pour faire croire au peuple qu’il peut encore changer l’avenir de l’Union Européenne.

Le mouvement auquel j’adhère, le MRC a décidé de boycotter ces élections qui, à ses yeux, sont dérisoires. En tant que citoyen, je pense que tout citoyen doit s’exprimer par le vote à chaque occasion qui le peut, même si son vote est parfois bafoué, comme lors du référendum de 2005.

Le droit de vote est un droit sacré et s’abstenir ou voter blanc c’est donner plus de poids à des partis dont nous souhaiterions diminuer la présence à Bruxelles.

On nous dit qu’il faudrait envoyer des femmes ou des hommes qui aiment l’Europe à Bruxelles. Comme si l’on pouvait aimer cette Europe-là : technocratique, tatillonne, coercitive, terreau de l’austérité et des inégalités.

Cette Europe-là, c’est l’Europe des 26,2 millions de chômeurs, dont les jeunes font le plus grand frais.

C’est l’Europe de la concurrence fiscale, sociale et économique. C’est l’Europe des normes stupides, qui étranglent les PMI et les TPE.

Alors pourquoi devrions-nous envoyer des Euro-béats plutôt que des Eurosceptiques. Seuls les eurosceptiques auront a priori ce regard neuf qui permettrait de remettre le train Europe sur ses rails.

« Un train quand il déraille il s’arrête ! L’Europe, elle, continue ! »

Partie d’une belle et généreuse idée, l’Europe a déraillé depuis bien longtemps. L’Europe ne peut fonctionner que par la volonté des Nations et pas contre les Nations. L’Europe ne peut pas fonctionner en se soumettant au petit frère allemand et bientôt au grand frère américain.

Cette élection est, par ailleurs, bâtie sur un mensonge. On nous dit : « le Parlement Européen élira le Président de la Commission Européenne issu de sa majorité ».

Ce n’est pas ce que dit le traité de Lisbonne, il dit : « Les Chefs d’Etat et de gouvernement proposeront au Parlement Européen un candidat à la Présidence de la Commission en tenant compte des élections au Parlement Européen ».

Il dit ensuite : « Le Conseil Européen garde la possibilité juridique de proposer un candidat indépendamment du résultat des élections, mais le Parlement peut alors refuser ».

Malgré toutes ces bémols, ces interrogations ; beaucoup de ceux, qui liront cette tribune, seront certainement pris d’une irrépressible envie de voter.

Alors regardons lucidement le choix que l’on nous offre :

Le PS et l’UMP ont mené la même politique depuis Maastricht, tous deux soumis au diktat des marchés, les yeux rivés sur les taux d’intérêt et le fameux « 3% » que nos eurocrates ont sorti de leur chapeau tel un lapin atteint de la myxomatose. Solidairement responsables d’avoir accompagné la dérive libérale de l’Europe depuis plus de20 ans et comme le dit Marianne (du 16 mai) : « Comment, ils nous font détester l’Europe ! ». Je n’irai pas voter pour une austérité de Gauche contre une austérité de Droite.

Le FN, serait le nouveau pourfendeur de cette Europe-là ? N’y croyons pas un seul instant : sur le vote de la directive pour les travailleurs détachés, Marine Le Pen, n’a pas voté contre, elle s’est abstenue. Ce FN-là, sous un vernis « populaire », se targuant d’être du côté des ouvriers, les oubliera bien vite dès que son dessein serait accompli.

Le FG et les Verts : Pouvons-nous leur faire confiance ? Que nenni, internationalistes, sans papiéristes ils sont pour la suppression des frontières au nom du concept galvaudé de « citoyen du monde ». Ne troquons pas le travailleur pour l’immigré. L’immigration doit être maîtrisée, ils n’en sont pas les garants.

L’UDI trop fédéraliste trop complaisante vis-à-vis de cette Europe-là, même le discours de Borloo, appelé au chevet d’un parti qui croit à l’Europe comme d’aucun croit à un au-delà, sonnait faux.

La seule liste qui trouve grâce à mes yeux est celle de « Debout la France – Ni système ni extrêmes». Nicolas Dupont Aignan, défend courageusement les seules positions qui peuvent séduire un chevènementiste : L’Europe des Nations, les coopérations inter Etats à géométrie variable, la sortie programmée de la monnaie unique pour un retour à une monnaie commune, une taxation du gaz carbone aux frontières de l’UE, une pause de l’élargissement à d’autres pays tant que nous économies n’ont pas retrouvé une croissance qui permettent la réduction drastique du chômage de masse.

La citation d’Albert Einstein qu’ils reprennent comme slogan dans leur profession de foi: « Ne comptez pas sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre », résume à elle seule la raison pour laquelle il ne faut surtout pas laisser rempiler à Bruxelles ceux qui nous ont mis dans cette ornière.

Alors si vous êtes pris, comme moi, d’une incorrigible et compulsive envie de voter : voter pour la liste « Debout la France » de la Région Grand Ouest conduite par Mme Cécile Bayle de Jessé.

Bruno Chevalier -Citoyen engagé pour une Europe des Nations, fraternelle et solidaire.

Commenter cet article

Brubois 22/05/2014 18:35

Excellente analyse ! Puissent tous les Chevénementistes adhérer à votre cheminement intellectuel !
DEBOUT LA FRANCE : la seule liste crédible aux élections européennes.

Motha Frédéric 22/05/2014 18:05

Merci à vous de démontrer, une fois de plus, et ce face au choix de votre parti, que l'abstention et/ou le vote blanc ne peuvent que desservir tous ceux qui désirent un réel changement pour cette Europe et que si les consignes sont toujours faites pour être entendues, il n'est pas obligatoire de les suivre, parfois même faut-il s'attacher à les faire mentir par un geste courageux et honnête comme le vôtre.
Merci encore !

Delcros Christine 22/05/2014 17:22

Merci à vous de penser à l'intérêt de notre pays et de soutenir les listes de Nicolas Dupont-Aignan c'est grâce à des citoyens courageux comme vous que l'on reprend espoir pour sortir notre pays de ce marasme

CCG 22/05/2014 17:06

Merci pour votre soutien ! Nous finirons par réussir la convergence des partis souverainistes, MRC et DLR main dans la main, ce ne sera pas pour ce coup-ci (officiellement) malheureusement mais nous y arriverons bientôt ; il est plus que temps de construire une alternative forte et crédible à l'UMPS et au FN qui caricature et salit le souverainisme ! A bientôt, pour les prochains combats

CCG 23/05/2014 11:01

Ce sont effectivement des priorités absolues, et les nationaux-républicains ne seront audibles sur ces questions que s'ils sont rassemblés (peu m'importe sous quelle forme) ! Sinon... le monopole de la contestation de ces ignominies reviendra aux fronts, comme d'habitude...

Bruno Chevalier 22/05/2014 18:46

Nous serons certainement l'occasion de monter sur d'autres fronts : le premier est le TAFTA sur lequel nous devons alerter le peuple sur les nuisances avérés de ce futur traité négocié en catiminie par la Commission. Le deuxième à mon avis c'est le mécano institutionnel que souhaite nous proposer le gouvernement. Déclarons notre attachement aux trois piliers de la République : La commune, le Département et l'Etat

Joachim 22/05/2014 16:33

« Je crois d’un bon citoyen de préférer les paroles qui sauvent aux paroles qui plaisent. »
Démosthène

Merci M. Chevalier