Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mouvement Républicain et Citoyen 44

Site dédié à l'actualité du MRC en général et du MRC44 en particulier

Le problème breton n'est pas l'écotaxe !

Publié le 6 Novembre 2013 par Webmaster-MRC44

Pour une fois, Le gouvernement résiste ! Il faut dire que la méthode d'action, l'ultimatum n'est ni une manière de négocier, ni une approche intelligente d'un problème connu depuis 2009 et mis en place par le gouvernement précédent.

Le problème breton n'est l'écotaxe, une partie non négligeable sera reversée à la Bretagne pour améliorer ses infrastructures.

C'est un modèle de production qui a atteint ses limites. Les bretons sont des gens volontaires, travailleurs, ingénieux (voir le développement des hautes technologies dans cette région), mais le modèle productiviste de l'agro-alimentaire ne peut plus être compétitif. Faute de n'avoir restructuré intelligemment leurs entreprises alors que la modification de la PAC date de trois ans déjà, les entreprises du secteur ont continué de penser que nous aiderions ces filières à l'exportation alors que les pays émergents et en particulier le Brésil, grignotent les parts de marché. Il est loin le temps où nous étions les champions sur les marchés du Moyen Orient et du Golfe Persique. L'écotaxe arrive, reconnaissons le, à un mauvais moment. L'Europe impose de plus en plus de règlements, des fois stupides, des fois tatillons, mais des fois utiles car nous devons veiller à la traçabilité des produits. Ce modèle de production ou les porcs sont élvevés là, puis engraisser là, puis abattus ailleurs et ensuite découper et traiter à un autre endroit génèrent des flux de transports routiers qui s'ils prennent l'écotaxe "plein pot" augmenteront significativement le coût des produits qu'en bout de chaîne nous consommateurs paieront. Mais est ce de l'agriculture raisonnée ou un modèle économique déjà daté. L'écotaxe ne sera juste que, quand des moyens alternatifs seront en place, ce qui n'est pas cas. La péninsularité de la Bretagne doit être prise en compte les porcs ne seront pas transportés par mer ou par fleuve, si profonds soit les avens. Un certain nombre de nationales doivent être exclues de cette écotaxe et dans le même temps, le secteur en crise doit se concentrer pour ne favoriser que la logistique des derniers kilomètres. Pour qu'elle soit juste aussi, il faut certainement en revoir la portée et se concentrer, comme en Allemagne (LKW) sur les véhicules de plus de 10 ou 12 tonnes. Un camion use plus la voirie qu'un véhicule de tourisme, il est donc normal que les poids lourds qui traversent la France paient "la route". Il faut donc rendre l'écotaxe juste.

Bruno Chevalier

Secrétaire Départemental du MRC 44

Commenter cet article